Un Latte sans machine à expresso ? est-ce possible ?

Cafe Latte

Cafe Latte

Ah le latte! Un café au goût particulier qui paraît bien trop compliqué à faire chez soi. Vous en raffolez, mais dépenser une petite fortune dans l’achat d’une machine à expresso ne vous tente pas ? Sortir de chez vous pour aller acheter un latte à chaque fois que vous en avez envie n’est pas une option ?

Un petit manque de place vous empêche d’acheter une machine à expresso ? Plus aucune inquiétude à avoir. Si vous avez envie d’un bon latte, vos finances ne doivent plus être un obstacle. Voici le bon truc à savoir pour profiter d’un café latte fait maison bien au chaud chez vous. Eh bien évidemment, pas besoin d’équipements aux montants qui vous donnent la migraine.

Un latte, c’est du café ou c’est quoi ?

Pour commencer, il faut déjà savoir ce qu’est un latte. La définition du latte est toute simple. En effet, il s’agit du diminutif des mots italiens caffe latte qui en français veulent juste dire café au lait. Le latte est par conséquent un mélange de café et de lait, mais pas n’importe quel café et encore moins n’importe quel lait.

Un latte est fait à base d’expresso et de lait cuit à la vapeur. Très souvent, une cuillerée de mousse de lait vient compléter le tout au-dessus. Avec un peu de chance, le barista vous fera des motifs plutôt amusants sur la mousse de lait.

Bye-bye la machine à expresso

La machine à expresso vous faciliterait la tâche, c’est vrai. Cependant, avec une bonne organisation et un peu d’énergie, vous pourrez savourez votre latte frais fait maison chez vous. Pour faire votre latte, il vous faudra un peu plus qu’une cafetière ordinaire. À défaut d’acheter une machine à expresso, il faudra cependant investir dans quelques outils qui vous rendront les choses plus faciles.

Tout dépendra du type de cafetière que vous avez. Les indispensables pour réaliser un bon café sont un moyen de faire cuire le lait, un moyen de le faire mousser et de faire votre expresso. Ainsi, certaines cafetières sont plus adaptées que d’autres pour vous aider à faire votre latte et elles ne nécessiteront pas d’investissement supplémentaire.

Les disparités entre le lait cuit à la vapeur et le lait moussé

Pour réussir son latte, il est important de faire la différence entre le lait cuit à la vapeur et le lait moussé. Si vous ajoutez du lait moussé à votre expresso, vous obtiendrez un macchiato et non un latte. Bien qu’il soit plus épais et onctueux, ce n’est pas un latte.

Le lait cuit à la vapeur peut s’obtenir en chauffant du lait. Il y a plusieurs techniques pour le faire. Par contre, le lait moussé ne peut s’obtenir qu’avec du lait cuit à la vapeur. Le premier peut se faire tout seul, mais le second dépend du premier.

En outre, les bulles de lait dépendent entièrement de la chaleur, car c’est elle qui les maintient en état. De ce fait, le lait moussé est le résultat de l’aération du lait cuit à la vapeur.

Lait cuit à la vapeur, comment le faire ?

Rien de plus simple, le lait cuit à la vapeur c’est du lait chauffé. Par contre, il faut pouvoir le chauffer et lui donner la possibilité de buller sans pour autant l’échauder ou en changer la saveur. Le lait cuit à la vapeur peut se faire au micro-ondes ou sur une cuisinière dans une casserole. Cette méthode offre un contrôle optimal sur la cuisson du lait. C’est donc la plus recommandée.

Pour faire du lait cuit à la vapeur, vous aurez besoin d’une petite casserole, d’un thermomètre de cuisine et de lait. Les instructions à suivre sont très simples. Il faudra dans un premier temps, verser le lait dans la casserole et la placer sur la cuisinière.

La deuxième étape consiste à placer le thermomètre dans le lait pour en surveiller la température. Dans le cas où vous ne pourriez le faire. Il serait de bon ton de garder le thermomètre à porter de main pour surveiller de temps à autre la température du lait.

La troisième étape consiste à chauffer le lait sur un feu doux ou moyen afin de le porter à une température donnée. Il est nécessaire de respecter un certain degré de température compte tenu du lait que vous utilisez, si vous souhaitez le vaporiser sans accro.

Ainsi pour le lait ordinaire, la température idéale est de 65°C, cependant pour le lait de soja, la bonne température est de 60°C. Par ailleurs, si vous êtes amateurs de lait d’amande, il faudrait le porter à 54°C.

La dernière étape pour obtenir le lait cuit à la vapeur est de le remuer de temps en temps pendant qu’il est sur le feu. Cela devrait l’empêcher de bouillir. Une fois qu’il aura atteint la température idéale, vous pouvez l’ôter du feu et le verser directement dans votre café. Si vous le désirez, vous pouvez également le faire mousser.

Comment obtenir du lait moussé ?

Plusieurs options sont à votre disposition pour faire mousser votre lait. Vous pourrez le faire grâce à votre cafetière à piston ou à votre micro-ondes. Un mug peut également vous aider à obtenir du lait moussé. Par contre, vous avez aussi la possibilité d’investir dans un simple mousseur à lait.

La cafetière à piston

Les secrets d’une mousse de lait aérée et onctueuse sont la température du lait et l’air. En utilisant le piston de votre cafetière à piston, il vous sera facile d’aérer votre lait avant de le faire passer au micro-ondes. Cela devrait vous permettre d’obtenir le même effet que pour une baguette à mousser.

Pour obtenir du lait moussé avec une cafetière à piston, vous aurez besoin d’un four à micro-ondes, d’une cafetière à piston équipé d’un bécher en verre et de lait froid. Commencer la préparation en remplissant le bécher de votre cafetière à un tiers avec le lait froid.

Puis, pompez le piston de votre cafetière pendant au moins une vingtaine de secondes. Cela devrait suffire à faire doubler de volume au lait. Dans le cas contraire, continuez à pomper. Ensuite, retirez le bécher et mettez de côté le couvercle et le piston.

Pour finir, placez le bécher au micro-ondes pendant environ 30 à 45 secondes jusqu’à ce que la mousse de lait monte. Une fois prêt, vous pourrez profiter de votre mousse de lait.

Utiliser un fouet mousseur et un pichet

Le fouet mousseur et le pichet vous reviendront à moins de 30 € chacun. Ils vous seront très utiles si vous envisagez de boire du latte régulièrement. Par ailleurs, ils vous garantissent plus de finesse dans le procédé de confection du lait moussé. Si vous préférez cette option, il vous faudra du lait cuit à la vapeur, un fouet mousseur à lait et un pichet ou une petite casserole.

Les instructions à suivre sont relativement simples. La première étape consiste à mettre le lait cuit à la vapeur dans le pichet, ensuite il faut plonger le fouet à moitié dans le lait. Veillez à ce qu’il y ait assez de place dans le pichet, car le lait pourrait tripler de volume en moussant.

L’étape suivante consiste à mettre en marche le fouet et à tirer tout doucement la baguette au plus près de la surface du lait. Il faudra ensuite plonger le fouet au milieu du lait avec douceur. Tout dépend de la marque de fouet mousseur que vous avez.

La dernière étape revient à déplacer le fouet de haut en bas dans le lait pendant 30 à 45 secondes. D’ici là le récipient devrait être rempli de mousse de lait.

Utiliser un contenant en verre

Vous avez également la possibilité de faire votre mousse de lait dans un bol en verre. Par contre, la mousse sera moins régulière. Pour ce faire, il vous faudra le lait, le récipient en verre et le four à micro-ondes.

Une fois tout le nécessaire réuni, versez le lait au tiers du bol en verre, puis fermez hermétiquement le bol. Pour aérer le lait, vous allez secouer énergiquement le récipient jusqu’à obtention d’un volume de lait de deux tiers.

Mettez ensuite le bol au micro-ondes après avoir retiré au préalable le couvercle. Faites chauffer le lait pendant 30 à45 secondes environ. Pour que la mousse tienne bien, il faut le faire à forte température. Assurez-vous cependant qu’elle ne déborde pas, car elle montera en volume. Sortez le bol du four, votre mousse de lait est prête.

Pourquoi le lait mousse si bien ?

Ce sont les composants du lait que sont les carbohydrates de lait, les acides gras et les protéines qui permettent au lait de mousser. Les substituts de lait comme le lait de soja et le lait d’amande pourraient donner une mousse différente de celle du lait. La chaleur fait coaguler ces trois composants du lait, si elle est trop forte, ils brûleront.

L’une des protéines contenues dans le lait permet de garder les bulles d’air le plus longtemps possible. En effet, la caséine est une protéine qui se sépare pendant les mouvements d’aération du lait. Pour rester unie, elle entoure les bulles d’air et forme ainsi un bouclier solide.

De ce fait, le secret d’une bonne mousse de lait est la teneur en protéine du lait. Ainsi, le lait écrémé à une teneur de 3,4% tandis que le lait entier a une teneur de 3,2%. Les substituts de lait comme le lait d’amande et le lait de soja ont respectivement une teneur en protéine de 0.4% et 2,7%.

Par conséquent, la texture de la mousse sera différente avec chaque type de lait même s’ils moussent plutôt bien à leurs façons. Le lait entier compte tenu de sa composition en matières grasses et en glucides est à privilégier.

L’expresso sans machine à expresso

L’expresso est à la base un café obtenu grâce à la pression exercée sur la vapeur d’eau. Il est donc un peu plus complexe de faire un expresso sans machine, car elle fournit une pression constante. Pourtant ce n’est pas non plus un casse-tête. En effet pour faire un expresso maison il est nécessaire d’avoir un Aeropress, une cafetière italienne ou votre cafetière à piston.

Ce sont des cafetières qui grâce à une pression moins forte que celle d’une machine à expresso, arrivent à extraire le café. Il vous faudra ensuite des grains de café torréfiés et un moulin à café. Pour réaliser un expresso, la mouture du café doit être fine, certains moulins sont plus adaptés que d’autres pour la faire. Pas besoin d’investir une fortune pour en faire acquisition.

La touche de plus

Pourquoi ne pas ajouter une touche de modernité à votre latte traditionnel fait juste à base d’expresso et de lait ? Plus besoin de vous déplacer dans un café pour boire un latte aux mille saveurs. Par ailleurs, l’ajout de sirop n’est pas le seul moyen de donner un coup de jeune à votre latte.
Vous pouvez également utiliser les épices comme la cannelle, la poudre de cacao ou encore la noix de muscade. Il y a aussi les gousses de cardamome, le gingembre moulu et les extraits (vanille, menthe poivrée, amande). Bien d’autres possibilités de moderniser votre café s’offrent à vous.
Cependant, pour aromatiser votre latte, commencez toujours avec des quantités minimes d’épices afin de trouver le dosage qui vous convient. De plus, vous pourriez prendre des notes pour le reproduire plus facilement.

La machine à expresso et ses divers avantages

Si vous êtes un vrai amateur de latte et que vous le préférez au café ordinaire ou aux autres types de café, la machine à expresso est faite pour vous. Vous pouvez faire du latte sans machine à expresso, mais la machine présente des avantages non négligeables comme un réel gain de temps au prime abord.

Voir les meilleures machines à expresso ici.

L’expresso préparé par les autres machines à café ou avec des alternatives est moins concentré en goût et moins précis. Le bon expresso dépend de la bonne pression et de la bonne température de l’eau. La précision, c’est la base de l’expresso. En outre, vous pourriez être exposé à des erreurs de dosage quelques fois, en utilisant les méthodes alternatives de préparation d’un expresso.

Parfois, le manque d’espace et le budget limité sont des obstacles à l’achat d’une machine à expresso. Mais si vous disposez de ces deux points, rien ne devrait plus vous retenir. Investir dans une machine à expresso reste le meilleur moyen de profiter à tout moment d’un bon latte frais dans le confort de votre maison.